AVIS SUR L’ARTICLE PUBLIÉ LEwww.aeronet.cz

AVIS SUR L’ARTICLE PUBLIÉ LEwww.aeronet.cz

Prague, 19 novembre 2018

Opinion d’InBáze, z.s. à l’article: «Provocation scandaleuse à Prague 3: école primaire lancée…» publié sur www.aeronet.cz

Article „Provocation scandaleuse à Prague 3: école primaire lancée en coopération…“(https://aeronet.cz/news/nehorazna-provokace-na-praze-3-zakladni-skola-spustila-ve-spolupraci-s-neziskovkou-interkulturni-krouzek-pro-deti-migrantu-hlasa-plakat-na-dverich-skoly-a-rodice-jsou-v-naprostem-soku/) il contient beaucoup de fausses informations ou de mensonges absolus, et l’auteur n’a même pas essayé de prouver sa déclaration et ses conclusions ni de découvrir la situation réelle.

Par conséquent, notre organisation a décidé d’émettre un avis à ce sujet et en même temps d’inviter l’auteur de l’article à le télécharger.

  1. InBáze, z.s. ne coopère pas avec l’école élémentaire Jaroslav Seifert à Prague 3, l’école nous a seulement permis d’afficher notre brochure dans ses locaux.
  2. Les activités parascolaires de loisirs annoncées ont lieu dans nos locaux, pas à l’école, et leur participation est volontaire, c’est-à-dire que les parents ne sont obligés de rien.
  3. InBáze, z.s. bien sûr, il dispose également d’un club pour les enfants plus âgés, pour lequel nous avons une brochure séparée.
  4. Comme il ressort de notre mission, nos activités parascolaires de loisirs pour les enfants et les jeunes de migrants et leurs amis tchèques tentent de les aider à s’intégrer dans la société tchèque, nous ne discutons certainement pas avec eux du thème de la migration ou quoi que ce soit du genre, la participation est volontaire et sans le consentement des parents. bien sûr, cela ne fonctionne pas non plus.
  5. Les personnes qui soutiennent notre organisation sont facilement identifiables dans nos rapports annuels. La plupart des noms et organisations répertoriés dans l’article ne le sont pas.
  6. Le terme migrant désigne une personne qui déménage (migre) de son pays d’origine vers un autre pays, que ce soit pour le travail, les affaires ou est persécutée dans son pays d’origine pour des raisons politiques, religieuses ou similaires. Selon la CZSO, il y a actuellement environ 544 000 migrants en République tchèque, les 12 personnes mentionnées sont des personnes relocalisées en République tchèque en 2015-2017, c’est-à-dire des personnes bénéficiant d’une protection internationale, à savoir des réfugiés. Rien qu’en République tchèque, moins de 4 000 personnes bénéficient actuellement d’une protection internationale.

 

L’auteur de l’article pourrait, s’il le souhaitait, simplement vérifier tous les faits ci-dessus en interrogeant notre organisation ou la direction de l’école en question.

Il découvrirait également la plupart des choses sur notre site Web (www.inbaze.cz) ou sur le site Web de l’école.

 

Alexandr Zpěvák

InBáze, z.s.

 

Déclaration à télécharger en pdf (avec cachet et signature)


Přesunout se na začátek